De l’appui aux jeunes talents à l’entrepreneuriat dans le Champ de l’ESS

Le projet ambitionne de construire en Tunisie une nouvelle démarche d’entreprendre, une alternative à la création d’entreprise individuelle, une démarche qui favorise une intégration sécurisée des jeunes, des femmes et de tout porteur de projet dans le tissu économique et social de son territoire, tout en bénéficiant d’un accès à la protection sociale officielle.

Pour obtenir une expérience locale applicable et généralisable, nous avons choisi d’intervenir sur les trois municipalités suivantes : Ras Jebel, Metline et Rafraf et sur les deux conseils de villages : Sounine et El Garia.

Chaque circonscription est considérée comme un territoire d’expérimentation à part entière où les trois activités principales suivantes seront mises en place et évaluées :
Sensibiliser les jeunes à la création d’activités dans le champ de l’ESS, comme une alternative porteuse de valeurs d’autonomie, de coopération librement choisie en réponse aux défis auxquels la société tunisienne est aujourd’hui confrontée, sur le plan économique, social et écologique.
Permettre à ces jeunes de construire une image positive d’eux-mêmes, les conseiller et les aider à révéler leurs compétences et atouts.
Les accompagner dans la concrétisation effective de leur activité, sous forme collective et individuelle.
Le quatrième résultat qui consiste en la création d’une entreprise collective de type Coopérative d’Activité et d’Emploi (CAE) sera mise en place au niveau de la délégation de Ras Jebel à partir de l’association porteuse du
projet : CCDE.

Chef de file : CCDE
Partenaire(s) français: IMF,  Manucoop
Partenaire(s) tunisien(s): OTDDPH MFPE

Bénéficiaires directs: 

22 jeunes filles et jeunes hommes, demandeurs d’emploi, âgés de 17 à 35 ans, avec ou sans diplôme, avec ou sans expérience professionnelle ou associative, des zones rurales et urbaines de la délégation de Ras Jebel.
10 jeunes filles et jeunes hommes, demandeurs d’emploi, âgés de 17 à 39 ans membres de l’association CCDE.


Bénéficiaires indirects:  Les jeunes futurs entrepreneurs, Les associations locales de Ras Jebel et en particulier l’association porteuse du projet.

Les parties prenantes publiques et privées intervenant dans le champ du développement local et de la création

d’entreprises.

CCDE.jpg